Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Bientôt une épicerie sociale !

L’ouverture de l’épicerie sociale, dans l’ancienne annexe de l’école Jules Ferry, rue de Thérouanne, est attendue avant la fin du dernier trimestre 2017. C’est dès à présent que se peaufine, en coulisses, ce projet pas comme les autres.

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) fait appel aux bénévoles pour faire vivre cette belle aventure humaine. Coeur et rigueur sont les deux moteurs de cette grosse machine solidaire. « Nous sommes soumis aux mêmes exigences que tout autre commerce alimentaire », explique Virginie Delansay, responsable de l’épicerie sociale.

Les premiers bénévoles se retrouvent donc régulièrement afin de travailler autour de l’organisation de l’épicerie et suivre des formations autour de l’hygiène et de la sécurité alimentaire.

La collecte des denrées, une démarche essentielle
Tout commence par la collecte des denrées auprès des magasins partenaires. C’est pour réaliser cette démarche essentielle que le CCAS recherche des bénévoles.
Vous détenez le permis de conduire depuis plus de trois ans ? Vous êtes à même de réaliser de la manutention ? Vous appréciez le contact humain et voulez rendre service ? Contactez le CCAS : Virginie Delansay au Centre communal d’action sociale : 03.66.35.80.00. Mail : vdelansay@ville-hazebrouck.fr

Comment cela se passe-t-il ?
« Les bénévoles utiliseront un véhicule du CCAS pour se rendre sur les lieux de collecte à Hazebrouck, ainsi qu’à la Banque alimentaire de Santes », précise Virginie Delansay. Rappelons que ce précieux coup de main est totalement bénévole. Une formation sera régulièrement dispensée en interne.
Quand cela se passe-t-il ? Les bénévoles pourront choisir de participer aux collectes se déroulant le lundi matin, le jeudi après-midi et le vendredi matin.

L’épicerie sociale c’est…

Un magasin presque comme les autres. Des produits frais, des conserves, des produits d’hygiène… vendus entre 10 et 30 % de leur prix habituel.
Un projet social. Condition sine qua non d’accès à l’épicerie, il doit être porté par les usagers, qui bénéficieront d’une aide individualisée et collective pour améliorer leur niveau de vie. Des ateliers thématiques (santé, alimentation, budget, hygiène…) seront organisés avec les partenaires du projet dans des salles situées au dessus du magasin.
Des critères d’accès. L’accès à ce nouveau service sera soumis à des critères sociaux rigoureux et à la signature d’un contrat d’une durée
volontairement courte (entre 6 et 9 mois), qui fera l’objet d’évaluations régulières. En contrepartie, un engagement des usagers est attendu quant au respect de la charte de fonctionnement de l’épicerie.

Jardiniers, cultivez la solidarité !

Informations sur les cookies
Ce site utilise des cookies pour vous procurer une meilleure expérience utilisateur. En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de mesure d’audience.