Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Des marronniers du jardin public devront être abattus

Plusieurs arbres attaqués par un insecte et une bactérie

Ce n’est pas de gaité de cœur que les jardiniers de la Ville vont devoir procéder, entre fin décembre et février, à l’abattage d’une vingtaine de marronniers situés dans le jardin public. Les arbres concernés forment un arc de cercle à l’entrée basse (rue du Pont).

L’abattage : la seule solution

Un diagnostic récent a en effet révélé que ces marronniers devenaient potentiellement dangereux car ils sont attaqués, en même temps, par un insecte (la mineuse, qui s’en prend aux feuilles) et par une bactérie qui rend le bois cassant. Les tassements de sol et l’usage antérieur des produits phytosanitaires pour le désherbage ont encore davantage fragilisé les arbres, dont les branches hautes ne sont plus irriguées.
Une première mesure de sécurisation a donc consisté à couper la partie supérieure à cinq mètres du sol afin de ne laisser que les troncs, n’offrant pas de prise au vent.

Le service Cadre de vie profitera de cette intervention pour drainer la partie basse du jardin public, régulièrement inondée. Des ormes, plus résistants et de croissance rapide, viendront remplacer les marronniers. L’esprit « placette », avec sa plantation en arc de cercle, sera préservé. L’abattage débutera fin décembre et nécessitera un mois de fermeture au public de cette partie du parc. Deux frênes, souffrant de la même maladie que celle qui a ravagé la forêt de Nieppe, ont eux aussi été abattus.
Dernier recours pour les jardiniers, l’abattage offre toutefois l’opportunité de diversifier les espèces présentes au jardin public. Un soin particulier est apporté au reboisement.

Informations sur les cookies
Ce site utilise des cookies pour vous procurer une meilleure expérience utilisateur. En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de mesure d’audience.