Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Travaux à Pasteur : le feu vert donné par les résidents

Le projet est impressionnant et va bouleverser la vie des locataires des résidences Pasteur. Présenté publiquement le 26 octobre dernier par le bailleur Partenord, le chantier comprenant à la fois une réhabilitation et une démolition – reconstruction devait ensuite passer une étape incontournable : la signature de l’accord collectif de location, c’est-à-dire le feu vert des résidents pour lancer les travaux. Avec 80 % d’avis favorables recueillis auprès de 147 habitants (soit 84 % de participation) des résidences Peupliers, Tilleuls, Marronniers et Acacias, la métamorphose va donc pouvoir débuter avant la fin de l’année 2019, lorsque les appels d’offres auront abouti.

Programme « Habiter Mieux en Cœur de Flandre »

Vous habitez la CCF ou CCFL ? Vous devez entreprendre des travaux ? Vous pouvez peut être prétendre aux aides financières proposées dans le cadre du programme « Habiter Mieux en Cœur de Flandre ».

Habiter mieux en Flandre et Lys est un dispositif développé sur le territoire de la Flandre Intérieure et Flandre Lys, depuis 2013. Il est porté sur par le Syndicat Mixte Flandre et Lys

Ce programme répond aux besoins actuels :

• de faire des économies d’énergie,
• de lutter contre la précarité énergétique,
• de lutter contre l’insalubrité des logements,
• de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et handicapées.

Conditions d’octroi pour les propriétaires occupants :
• Vos ressources fiscales ne doivent pas dépasser un plafond fixé par l’ANAH,
• Votre logement doit avoir plus de 15 ans,
• Vous n’avez pas eu d’autres aides de l’état depuis 5 ans (PTZ),
• Les travaux ne doivent pas commencer avant les accords de subventions.

Contacter l’opérateur INHARI :
Tél. 0 800 002 862
PIGflandreetlys@inhari.fr
Permanence les mardis et Jeudis à Hazebrouck et sur rendez vous.

En savoir plus

Zones bleues : un macaron pour les riverains

Courant octobre, les riverains en zones bleues de stationnement, bénéficieront d’un macaron spécifique qui leur permettra de se stationner de manière illimitée dans leur rue, à raison d’un seul macaron par foyer fiscal (taxe d’habitation).

Ce macaron sera à retirer au service des affaires générales de la mairie.

Il sera demandé aux riverains pour l’obtention de ce macaron :

  • Le certificat d’immatriculation du véhicule concerné
  • Une pièce d’identité avec photo (carte d’identité ou passeport ou permis de conduire)
  • Taxe d’habitation + un justificatif de domicile daté de moins de 3 mois faisant mention du nom de l’abonné et de l’adresse de sa résidence principale (facture de consommation d’eau ou téléphone ou EDF-GDF) ou Bail pour les nouveaux locataires 2018 ou Acte de propriété pour les nouveaux propriétaires 2018.
  • Une attestation sur l’honneur justifiant de l’impossibilité de stationner dans leur propriété ou d’absence de garage.
  • Une somme forfaitaire de 15 €* par an sera demandée (frais administratifs engendrés par le dispositif). Trois modes de paiement possibles (chèque, espèce, ou carte bancaire).

La vignette sera valable uniquement dans la rue de la résidence.

En savoir plus

Aménagements enfants de l’Espace de vie : les habitants ont choisi

Samedi 30 juin, au cours d’une réunion d’échanges au Mail St Eloi, les habitants étaient invités à émettre leurs souhaits pour ce qui concerne les aménagements destinés aux enfants à l’intérieur du futur espace de vie.

La proposition n° 3 ci-dessous a été retenue par les habitants participants à cette consultation publique.

 

 

 

 

La carte de cyclabilité d’Hazebrouck

Partagez votre expérience de cycliste, en votant la cyclabilité des routes à Hazebrouck !

Cyclabilite.droitauvelo.org

La carte collaborative de cyclabilité permet aux cyclistes de noter les rues et routes de la ville d’Hazebrouck en fonction de leurs accessibilités à vélo. L’objectif est d’avoir une meilleure vue d’ensemble du territoire à vélo, et plus d’information que la seule présence d’aménagements cyclables (parfois peu nombreux).

Dans les faits, une voies sans aménagements cyclables vélo peut être agréable à vélo, et au contraire, une voie aménagée peut être déconseillée à vélo pour divers raisons.

Qui mieux que le cycliste lui même pour connaitre et partager ces informations ?

Ainsi, vous pouvez noter les routes et les rues, en fonction de vos propres ressentis et expériences à vélo,sur une échelle allant de 1 à 5, comme indiqué ci-dessous.

Les aménagements cyclables apparaissent par défaut en vert.

Contact ADAV Hazebrouck : hazebrouck@droitauvelo.org

 

« Habiter Mieux en Coeur de Flandre » : attention aux démarches frauduleuses !

Le Syndicat Mixte Pays Cœur de Flandre nous signale qu’une société fait des démarches frauduleuses auprès des particuliers à leur domicile promettant des subventions dans le cadre du dispositif « Habiter mieux en Cœur de Flandre« .

Pour rappel, le Syndicat Mixte Pays Cœur de Flandre porte ce dispositif d’aides financières à l’amélioration de l’habitat sur l’ensemble de son territoire. Il vise à inciter des propriétaires privés à réaliser des travaux d’amélioration de l’habitat ancien, grâce à des subventions publiques provenant de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) , du Pays Cœur de Flandre, du Département du Nord et de certaines communes du territoire.

Pour réaliser des travaux avec des subventions de l’ANAH, un seul et unique opérateur est habilité à vous accompagner dans cette démarche sur le territoire su Pays Cœur de Flandre : il s’agit de SOLIHA. L’équipe est à votre disposition pour vous renseigner sur l’éligibilité de vos travaux et toutes les possibilités de financements existantes. Aucune démarche ne se fait à domicile. Le premier contact se fait par téléphone à l’initiative du propriétaire au 03 28 41 64 71.

Toute autre démarche d’un autre prestataire à votre domicile vous proposant un accompagnement dans le montage de votre dossier et de vos travaux est considéré comme illégale et aucun dossier ANAH ne pourra être validé et aucune subvention ne vous pourra vous être versée.

 

Comité de pilotage politique de la ville

Moment important à Hazebrouck en ce mardi 20 mars après-midi. Le Comité de pilotage politique de la ville d’Hazebrouck a eu lieu au CANM en présence de Daniel Barnier, Préfet Délégué pour l’Égalité des Chances pour le département du Nord, de Valérie Vanhersel-Laporte, Conseillère Régionale de la région Hauts-de-France, Bernard Debaecker, Maire d’Hazebrouck, de l’ensemble des partenaires signataires du contrat de ville, du conseil citoyen d’Hazebrouck et de la municipalité.

Une rencontre qui a permise de faire un point sur l’état d’avancement de la politique de la ville à Hazebrouck :
– Bilan de la programmation politique de la ville 2017.
– La présentation de la programmation politique de la ville 2018.
– Un focus sur une action portée par le CANM en 2016 et 2017 et renouvelée en 2018 (Villes Vies Vacances).
– Un focus sur une action portée par Fondation Agir Contre les Exclusions (FACE) en 2017 avec les perspectives en 2018.
– La présentation des actions menées dans le cadre du Dispositif de Réussite Éducative (DRE) pour 2017.
– Bilan de l’action « cafés santé vous bien 2017″et perspective 2018 et présentation du dispositif « Nos Quartiers d’été 2018 »
– La présentation des actions liées à la prévention de la radicalisation et à la lutte contre les discriminations.

Les participants ont eu également l’occasion de visiter l’espace citoyen dans la résidence Pasteur, un projet porté par le bailleur social Partenord, une salle qui recevra le futur conseil citoyen du quartier.

Cinq chantiers participatifs soutenus par la Ville en 2017-2018

En juin dernier, la ville lançait ses premiers chantiers participatifs, un appel à projets pour qu’associations de quartier et habitants puissent concrétiser leurs idées pour la ville. Découvrez les cinq chantiers participatifs soutenus par la Ville ci-dessous.

Un patio extérieur évolutif
Ce projet évolutif présenté par le Centre socio-éducatif se situe
dans le centre-ville. L’initiative est venue des habitants accompagnés dans le cadre de l’atelier « Paroles de citoyens » et du secteur jeunesse. D’une envie collective émanait le projet de remettre en état un patio extérieur central. Ce projet de patio en accès libre fédère déjà une trentaine de bénévoles auxquels s’ajoutent les services techniques de la Ville.

Ces derniers apportent leurs conseils et fournissent des matériaux de récupération. Le projet est suivi par le collectif Karakol (agence de paysagisme), l’Institut agricole, la bibliothèque municipale, et le GEIQ (Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification). Le patio comportera un espace jardin, une terrasse, une fresque et des plantes aromatiques.

Le jardinage pour tous
L’idée des « Incroyables comestibles » est née d’une coopération
entre l’IME des Papillons Blancs et le lycée Depoorter, qui travaillent ensemble depuis deux ans. Les deux établissements accueillent des personnes en situation de handicap et présentent une action nouvelle pour le quartier du centre-ville.
« Incroyables comestibles » vise à créer un potager commun à toute la population, dans lequel chacun peut se servir à condition
de participer à l’entretien. La subvention du chantier participatif permettra d’acheter des tablettes numériques servant de support pour former les publics déficients à la culture de comestibles. Des
applications adaptées aux publics handicapés leur permettront de s’autonomiser et d’être eux-mêmes formateurs des publics désireux de participer aux projets.

Un verger partagé
La société des Jardins ouvriers d’Hazebrouck a proposé la création d’un verger partagé et l’aménagement d’un espace de convivialité autour d’une mare située rue Heerstraete, dans le quartier du Rocher (illustration de droite). Cette action vise les 110 jardiniers du groupe des Jardins ouvriers du Rocher et les 35
familles du nouveau lotissement qui s’est construit à proximité du
terrain à aménager. L’association souhaite mettre en valeur la mare naturelle, créer un coin de détente avec des bancs, installer
un hôtel à insectes ainsi qu’une boîte à livres et créer du lien entre
les jardiniers et les nouveaux riverains, en plantant des arbres
fruitiers qui pourront profiter à tous. Les travaux réalisés par les
bénévoles auront pour but de sécuriser et protéger la mare avec
une clôture en rondins de bois, d’installer une prairie fleurie et un
chemin naturel. Des événements ponctuels y seront organisés afin que jardiniers et riverains se rencontrent.

Mieux vivre son quartier
Le projet du CARC, intitulé « Mieux vivre son quartier » offre aux
habitants du Rocher la possibilité de développer leurs relations à travers deux chantiers. Le premier est un événement festif initié avec le conseil des jeunes et les élèves de l’école Jules Ferry. Durant les fêtes de fin d’année, il se déclinera en plusieurs actions : un goûter de Noël, un concours de dessin et un spectacle de magie. Une collecte de livres sera aussi réalisée au profit de l’association ATD Quart-Monde et des décors de Noël construits par les habitants viendront embellir le quartier. Le second chantier implique la création d’une boîte de partage permettant de déposer ou de récupérer des objets. Ce projet évoluera vers un échange de services.

Inauguration de la Mission Locale de Flandre Intérieure

La Mission Locale de Flandre Intérieure a déménagé au 14 rue Warein pour de nouveaux locaux plus spacieux !

L’inauguration s’est déroulée vendredi 10 novembre en présence de nombreuses personnalités politiques et institutionnelles du territoire, des partenaires et des administrateurs de la mission locale.

Travaux estivaux dans les écoles

Comme chaque année, les services de la Ville sont intervenus cet été dans les écoles pour des travaux concernant la mise aux normes, la sécurité et le confort.
– A l’école La Fontaine, des ventilations ont été aménagées dans les menuiseries.
– A l’école Pasteur, la cuisine a été remise en peinture et l’étanchéité des fenêtres a été refaite.
– A l’école Jean Macé maternelle, la cuisine a été remise en peinture etun visiophone a été installé.
– A l’école Amand Moriss – Barrière rouge, un portillon ainsi qu’un visiophone ont été posés.
– A l’école Jean Macé primaire, les chéneaux en zinc et leurs boiseries ont été remis en état (photos).
– A l’école Massiet du Biest, un visiophone a été installé.
– A l’école Ferdinand Buisson, une décoration murale a été posée dans la cantine.

En outre, les services de la Ville s’assurent, dans chaque école, de la vérification des systèmes d’alarme et des moyens de secours. S’y ajoutent l’entretien des chasses d’eau et des ballons d’eau chaude ainsi que les opérations de détartrage.