Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Les mercredis récréatifs s’installent à l’école A.M Barrière Rouge

Situé à l’origine au sein de l’école Ferdinand-Buisson Lamartine, l’accueil des mercredis récréatifs a désormais pris place à l’école Amand-Moriss Barrière Rouge, rue Louis Pasteur.

De nouveaux locaux plus spacieux

Disposer d’un espace consacré uniquement à cet accueil de loisirs dans un cadre verdoyant, est la raison essentielle de ce changement. En effet, l’école Amand-Moriss possède une salle d’accueil périscolaire qui sera entièrement dédiée aux mercredis récréatifs à laquelle s’ajoutent trois autre salles (une salle d’art plastique, une salle de motricité et une salle dédiée aux cours d’Anglais) qui seront également mises à disposition pour les différentes activités des enfants. Côté extérieur, une belle étendue d’espaces verts est idéale pour accueillir les activités organisées en plein air.

La même équipe d’animateurs vous retrouve

Mais ce qu’adorent le plus vos enfants… ce sont les animateurs ! Ils peuvent se rassurer, Valentine, Sonia, Océane, Anthoni, Lynda, André, Virginie et Tiphaine, les retrouveront sur place avec une panoplie d’animations au programme. Cet accueil du mercredi, est toujours organisé pendant la période scolaire de 8 h 30 à 16 h 30. Il accueille les enfants hazebrouckois ou non hazebrouckois, âgés de 3 à 11 ans. Les inscriptions pour la rentrée de septembre seront ouvertes à partir du 8 juillet sur le portail Famille, accessible depuis le site internet ville-hazebrouck.fr

 

Les enfants à l’école des chefs !

Les enfants des mercredis récréatifs accompagnés de Céline Sauzeau, adjointe au Maire en charge de l’éducation, de la citoyenneté, de la petite enfance et de la jeunesse, sont venus rendre visite le mercredi 11 mai dernier à la Friche aux brigadiers de l’école des chefs d’Hazebrouck. Une expérience qui leur a mis l’eau à la bouche !

Guidés par le chef Thierry Deslus et ses apprentis cuisiniers, les enfants ont pu observer la réalisation des plats en cuisine jusqu’au dressage des assiettes. Côté restaurant, ils ont ensuite découvert l’organisation et le rôle d’un serveur en salle. L’un des brigadiers, chef de salle en a profité pour leur poser quelques questions sur leurs habitudes alimentaires (légumes, viandes et autres nutriments), et pour connaître les goûts de chacun. C’est en salle, une fois installés à table, que nos jeunes ont goûté au meilleur : tartelette d’oeuf mimosa, ballotine de volaille « surprise » et pavlova aux fruits rouges.

Une belle découverte qui a peut-être donné envie pour certains de rejoindre les rangs des brigadiers !

 

Avec la b’haz, réinvente tes vacances

Après le succès de sa première édition en 2021, la « B’Haz » fait son grand retour cette année ! Elle rouvrira ses portes à partir du 11 juillet pour une durée de six semaines, soit trois semaines d’ouverture supplémentaires par rapport à 2021.

Qu’est ce que « la B’Haz » ?

Créée en 2021 par le service Jeunesse de la Ville, la B’Haz s’est installée à l’école Jule Ferry. Ce lieu de rendez- vous transformé en « maison de quartier », est dédié spécialement aux jeunes Hazebrouckois âgés de 12 à 17 ans. Grâce aux retours des premiers participants de l’an dernier, le service jeunesse a pu mettre en place une toute nouvelle organisation et a ainsi élargi la période d’ouverture à six semaines correspondant mieux aux attentes des jeunes.

Un loft aménagé

La B’Haz, c’est aussi, un lieu rien qu’à eux, qui leur ressemble et qu’ils pourront investir comme ils le souhaitent. Les jeunes pourront arriver dans les locaux, entre 13 h et 14 h et repartir entre 21 h et 22 h. Sont à leur disposition un espace jeux doté d’un billard, d’un flipper, d’une table de tennis de table, d’une borne arcade ou encore de jeux vidéos. Ils pourront également exprimer toute leur créativité sur le mur d’expression prévu à cet effet ou encore se détendre dans le coin canapé. « Le but est qu’ils se sentent le plus à l’aise possible, comme chez eux », partage Théo Lemire, animateur responsable de la B’Haz.

Des loisirs adaptés aux jeunes adolescents

Chaque semaine sera axée sur une thématique précise afin de diversifier au maximum les activités et les sorties organisées. Il est prévu au programme :

  • Une semaine sportive avec visite d’un parc d’attractions
  • Une semaine camping en vélo, du lundi au vendredi.
  • Une semaine en musique

Programme complet ci dessous.

L’accès à la B’Haz coûte 50€ par semaine, sur insciption au préalable jusqu’au 24 juin sur le portail famille, accessible depuis le site ville-hazebrouck.fr.

Les nouveautés des centres de loisirs

Les vacances d’été arrivent à grands pas. Les accueils collectifs de mineurs (ACM) se préparent à accueillir les enfants dès le lundi 11 juillet. Ils se dérouleront en juillet, du 11 au 29 juillet et en août du 1er au 19 août.

Un programme sur mesure

Comme tous les ans, Jean Sébastien Charlet, directeur des ACM et son équipe d’animateurs concoctent un programme d’activités riche et diversifié pour vos enfants. Des animations culturelles, sportives, manuelles, des grands jeux ainsi que des sorties extérieures seront au programme. Chaque activité organisée s’adapte à tous les âges. Petits et grands auront leur lot de surprises cet été !

Deux sites d’accueil

Les années précédentes, les accueils collectifs de mineurs étaient éparpillés sur cinq sites différents. Afin de faciliter leur organisation, ils seront regroupés cet été uniquement autour de deux lieux :
– l’école maternelle Ferdinand Buisson Lamartine accueillera les enfants de 3 à 6 ans.
– L’école élémentaire Jean-Macé accueillera les enfants de 6 à 12 ans.
« Cette nouvelle organisation permettra une simplification de la prise en charge des enfants par les animateurs », explique Jean Sébastien Charlet, directeur des ACM. Les horaires quant à eux ne changent pas, avec une entrée prévue entre 8 h 45 et 9 h 15 et une sortie entre 16 h 45 et 17 h 15.

Inscriptions

Si vous voulez que vos petits et grands enfants profitent de belles sorties et de moments inoubliables, pensez dès maintenant à procéder à leur inscription sur le portail citoyen, accessible sur ville-hazebrouck.fr Les inscriptions se clôtureront le vendredi 24 juin prochain.

Programme des animations à découvrir bientôt.

Renseignements auprès du service Jeunesse (Théo ou Jean-Sébastien) par téléphone : 03.59.68.40.05 ou par mail : labhaz@ville-hazebrouck.fr

Quelles avancées pour le Projet éducatif de territoire ?

pedtLe Projet éducatif de territoire (PEDT) réunit une large diversité de partenaires de l’éducation afin de concevoir des initiatives en faveur de l’épanouissement des jeunes Hazebrouckois. Les rencontres organisées chaque jeudi dans un lieu différent ont d’ores et déjà débouché sur quatre axes qui sont autant d’engagements forts.

Accompagner les familles et les jeunes au quotidien

Il s’agit d’épauler les parents en les impliquant dans des projets. Le partenariat entre les acteurs de l’éducation sera encouragé afin de renforcer la cohérence du parcours éducatif. A ce titre, la communication constituera un sujet central : entre la famille et les acteurs de l’éducation, mais aussi afin d’informer les familles de leurs droits. Lutter contre le décrochage scolaire et accompagner les jeunes vers leur autonomie figurent aussi parmi les priorités de ce chapitre.

Prendre soin de soi et de son environnement

Le but est de désenclaver les quartiers notamment par le biais des mobilités douces. Autre objectif : l’éducation à la citoyenneté, notamment via la sensibilisation des jeunes aux comportements écoresponsables. Enfin, la promotion de la santé et le bien-être des jeunes occupent une place de choix, notamment grâce au sport mais aussi par la lutte contre les addictions et les comportements à risque.

Apprendre et vivre ensemble

Rendre les jeunes acteurs en leur permettant de s’exprimer, débattre et s’impliquer constitue un autre enjeu majeur. Cela suppose notamment de lutter contre toutes les formes de harcèlement et de discrimination et de favoriser l’inclusion des enfants présentant des besoins éducatifs particuliers ou un handicap. Les regards croisés des professionnels et leur formation constituent des atouts pour le suivi des jeunes.

Valoriser et développer l’attractivité du territoire

Ce quatrième et dernier volet de la réflexion n’en est pas moins essentiel. Il consiste à développer les actions collectives en faveur de la jeunesse et à accompagner les initiatives des jeunes. ll s’élargit aux familles, incitées à découvrir les différents quartiers de la ville et à s’y investir. Il s’agit de valoriser la vie dans les quartiers et de développer l’enseignement supérieur pour garder les jeunes sur le territoire. Le fruit des réflexions autour de ces quatre thématiques sera dévoilé fin juin. Des mesures concrètes en découleront pour les quatre prochaines années.

Parents et enfants : quelles sont vos attentes ?

Une enquête en ligne a été menée dès septembre afin de recueillir vos attentes en matière d’éducation concernant quatre tranches d’âge : 0-5 ans, 6-11 ans, 12-17 ans et 18-25 ans. Voici un aperçu de vos réponses.

Ce qui fonctionne déjà :

De bonnes relations avec l’école
Toutes tranches d’âge confondues, la majorité des parents s’estime satisfaite des relations avec l’école, tout en souhaitant davantage de communication et d’échanges.

Un soutien bienvenu
36 % des parents d’enfants de 0 à 5 ans ne connaissent pas de lieu sur Hazebrouck où trouver une écoute et des conseils. Ces derniers proviennent en grande majorité de la famille et des amis, puis du médecin et ensuite de l’équipe éducative. Si 88 % des parents de jeunes enfants n’ont jamais participé à une action de soutien à la parentalité, 53 % seraient intéressés, pour y évoquer notamment le développement de l’enfant, la communication parent-enfant et les relations avec l’école.

Les axes d’amélioration :

Des difficultés de garde
25 % des personnes ayant répondu au sondage éprouvent des difficultés à faire garder leurs enfants de 0 à 5 ans. Ces difficultés s’expliquent par des horaires de travail particuliers, le manque de place dans les structures collectives et le coût engendré.

Des enfants et des jeunes qui s’ennuient ?
70 % des enfants de 6 à 11 ans et 58 % des jeunes de 12 à 17 ans pratiquent une activité en dehors du temps scolaire, sportive le plus souvent. Ce sont les plus jeunes qui disent s’ennuyer le plus pendant leur temps libre, arguant le manque d’activités et d’événements. Ils sont 43 % chez les 6 – 11 ans, 30 % chez les 12 – 17 ans et 25 % chez les 12-25 ans.

 

Clubs Coup de pouce : découvrir est un plaisir

C’est l’histoire d’un petit arbre pas comme les autres. Ses feuilles sont autant de mots qui poussent jour après jour pour raconter la découverte de la lecture par les élèves de l’école Jules Ferry. Une aventure qui se poursuit après la classe grâce aux clubs Coup de pouce soutenus par l’Etat et par la Ville.

Les mots, c’est rigolo

L’ambiance tranquille et les rires ne trompent pas. Mots cachés, memory, liste de courses, lotos divers et variés, histoires… Tous les moyens sont bons pour cultiver le goût de la lecture de façon ludique. Même le bon vieux dictionnaire a repris vie sous les petits doigts impatients d’Isia, Nolan et Léno, scolarisés en CP et CE1. Au fil des pages, on y découvre que le canari n’est pas un petit canard et que l’on peut faire tant de choses avec une vis et ses trois petites lettres. Théo Lemirre fait partie des animateurs formés par l’association Coup de pouce pour encadrer ces ateliers, organisés trois fois par semaine après les cours dans l’agréable petite bibliothèque de l’école.

La méthode a fait ses preuves

Jules Ferry accueille le dernier-né des clubs Coup de pouce, dont une nouvelle édition a été lancée le 25 novembre dernier. La Municipalité a tenu à marquer cet événement par une cérémonie très officielle en présence des écoliers et des partenaires du projet : Ville, Education nationale et parents, sans oublier l’association qui a donné son nom à ce dispositif de prévention des difficultés scolaires. Invités en mairie, dix-sept élèves des écoles élémentaires publiques y ont reçu et signé une carte d’adhérent et d’engagement. Tous ont été identifiés par leurs enseignants pour leur fragilité en matière de lecture, écriture, langage ou mathématiques. Le précieux coup de pouce est souvent suffisant pour prévenir toute difficulté. Les enseignants en attestent d’ailleurs l’efficacité. D’abord cantonnée au quartier placé en Politique de la Ville, l’initiative intégrée au Programme de réussite éducative (PRE) a rapidement essaimé dans les autres écoles publiques d’Hazebrouck où il se déroule par petits groupes. Tel le petit arbre, les plaisirs de l’apprentissage n’ont pas fini de s’enraciner dans l’esprit des petits Hazebrouckois.

CLE, CLA ou CLEM ?

Trois types de clubs Coup de pouce coexistent. Ils agissent aux côtés de l’école et ne la remplacent pas.

Les Coups de pouce CLE
Ces ateliers se concentrent sur la découverte de la lecture et de l’écriture. Sont concernés les élèves de CP des écoles Amand Moriss, Barrière rouge, Jean Macé et Jules Ferry.

Le Coup de pouce CLA
Créé cette année, ce club dédié au langage répond aux besoins des grandes sections de l’école Lafontaine.

Le Coup de pouce CLEM
Les CE1 de l’école Amand Moriss prolongent leur découverte de la lecture, de l’écriture et des maths.

 

Accueils de loisirs et B’Haz : ce qui va changer

Les vacances d’été des jeunes Hazebrouckois se préparent activement en coulisses. Dès à présent, découvrez le visage des équipes de direction. Avec eux, la Ville a également adapté l’organisation pour être toujours plus proche des envies et besoins des enfants et des ados.

Un accueil sur trois sites

Jusqu’à présent éparpillés sur cinq sites différents, les accueils de loisirs se concentreront en deux lieux : l’école maternelle Ferdinand Buisson, idéalement placée en centre-ville et à proximité des espaces et équipements de loisirs, accueillera les maternelles (3-6 ans). L’école élémentaire Jean Macé, dont les vastes étendues extérieures se prêtent parfaitement aux grandes animations et autres campings, accueillera les enfants d’âge élémentaire (6-11ans). Ce regroupement en deux entités sera aussi gage de qualité pour les familles, puisqu’il garantira la cohérence du projet pédagogique et le recrutement d’animateurs en fonction de la tranche d’âge des enfants. Le taux d’encadrement restera inchangé et les animations continueront à privilégier les groupes à taille humaine, pour le plaisir et le confort des jeunes participants. Les accueils de loisirs fonctionneront du 11 au 29 juillet et du 1er au 19 août. Les parents pourront déposer leurs enfants entre 8 h 45 et 9 h 15 et les reprendre entre 16 h 45 et 17 h 15.

Inscriptions à partir du 15 mai sur le portail famille (ville-hazebrouck.fr)

La B’haz se réinvente

L’équipe organisatrice a tenu compte des succès et des remarques émises lors de la première édition de la B’Haz, l’an dernier, pour en proposer une version remaniée. La B’haz retrouvera ses quartiers à Jules Ferry et assouplira ses horaires pour s’adapter aux ados âgés de 12 à 17 ans. Le programme s’étendra cette année sur deux périodes de trois semaines, du 11 au 29 juillet et du 1er au 19 août. Les jeunes pourront arriver chaque jour à leur convenance entre 13 h et 14 h et repartir entre 21 h et 22 h.

Inscriptions à partir du 15 mai sur le portail famille (ville-hazebrouck.fr). Plus d’infos sur les plannings d’activités : à suivre sur ville-hazebrouck.fr

Le projet éducatif de territoire (PEDT)

Le Projet éducatif de territoire (PEDT) est conçu dans l’intérêt de l’enfant et du jeune. C’est un cadre qui permet à l’ensemble des acteurs éducatifs de coordonner leurs actions de manière à respecter au mieux les rythmes, les besoins et les aspirations de chaque enfant et jeune du territoire hazebrouckois. Le PEDT, un outil simple et pratique au service de la réussite des enfants et des jeunes et de l’attractivité des territoires.

D’abord un diagnostic

La première phase de la construction du projet a été lancée au cours de l’été à l’initiative de la municipalité. Le diagnostic consiste à établir un inventaire des ressources, des acteurs et de toutes les initiatives existant sur le territoire en termes d’éducation, de sport, de culture… autour de la jeunesse. Ce diagnostic permettra de définir les priorités communes aux partenaires de l’éducation.

Vous avez été associés au projet
Etablissements scolaires, associations, centres sociaux et d’animation, nombreuses sont les ressources qui se mobilisent sur le territoire. Toutes ont été consultées par les services de la Ville.

Un Comité Technique (COTECH) a été organisé le 21 octobre à la salle des Augustins avec l’ensemble des acteurs éducatifs et de la jeunesse (associations, centre d’animations, établissements éducatifs…) qui ont échangé autour du Projet Éducatif De Territoire. Ce premier rendez-vous avait pour objectif de présenter la démarche, d’établir ensemble un diagnostic de l’existant en s’appuyant notamment des réponses aux questionnaires transmis récemment aux parents et jeunes hazebrouckois, et de réfléchir aux besoins futurs des enfants et des jeunes de 0 à 25 ans sur le territoire d’Hazebrouck.

Il s’agit de permettre aux projets d’essaimer auprès d’un plus large public, dans le respect des compétences de chacun et en complémentarité des temps éducatifs. Vous avez pu ainsi vous exprimer sur ce qui vous plaît, ce qui pourrait être amélioré, ce qui vous manque aussi.

Chaque jeune sera concerné

Articuler les actions menées et proposer un parcours éducatif de qualité et cohérent à chaque enfant qui fréquente les activités périscolaires et extrascolaires à Hazebrouck sont deux objectifs primordiaux du PEDT. Chaque jeune Hazebrouckois aura ainsi la possibilité de bénéficier, à chaque instant de sa vie, et sans obligation, d’initiatives innovantes nées de l’engagement contractuel et de la coordination des partenaires
concernés. Les activités proposées favoriseront le développement personnel de l’enfant, sa sensibilité et ses aptitudes intellectuelles et physiques, son épanouissement et son implication dans la vie en collectivité. Cet ambitieux projet permet de fluidifier les échanges entre les partenaires, d’encourager les projets communs et de faciliter leur mise en œuvre. Des critères d’évaluation permettront de juger de l’efficacité des actions menées et ainsi de les ajuster si besoin.

COPIL

Suite aux échanges et ateliers menés avec les acteurs éducatifs et de la jeunesse du territoire, les parents d’élèves et jeunes, un Comité de Pilotage – COPIL aura lieu le 18 novembre 2021 en salle du conseil municipal :

  • Présentation de la méthodologie du projet
  • Un bilan des réflexions menées pendant le Comité Technique (COTECH) avec les acteurs locaux du 21 octobre dernier
  • Une proposition de validation sur de futurs axes de travail.

La signature en juin 2022

Une année scolaire ne sera pas de trop pour préparer le contrat dont la signature par la Ville et l’ensemble de ses partenaires est prévue en juin 2022 pour un engagement jusqu’en 2025.

Une nouvelle ère s’ouvrira dès lors pour la jeunesse hazebrouckoise et les partenaires qui se mobilisent autour d’elle.

Le numérique pour faciliter l’apprentissage

La crise sanitaire a conforté les outils numériques dans leur rôle d’auxiliaires de l’apprentissage. Avant la fin de l’année, la Ville d’Hazebrouck va intensifier l’accompagnement des élèves rencontrant des difficultés scolaires ou en situation de handicap, en les dotant de solutions informatiques adaptées. Les élus réaffirment ainsi leur soutien à l’égard des enfants, dont l’apprentissage a aussi pu être malmené lors de cette période particulière.

Un nouvel atout pour les enseignants

La dotation matérielle sera à la fois spécifique et dédiée aux élèves : tablettes, mini-PC, casques mais aussi pinces d’enregistrement qui permettent aux écoliers de se réécouter pour progresser. Des logiciels adaptés seront également installés. Ils permettront notamment de réaliser des tests relatifs aux troubles de l’apprentissage et se plieront aux besoins individuels des enfants.

Rased et Ulis : 2 dispositifs pour l’accompagnement

Cet investissement matériel exceptionnel met en exergue l’implication professionnelle des enseignants qui exercent en Ulis et en Rased. Ces deux dispositifs parfois méconnus bénéficient aux élèves de plusieurs établissements scolaires hazebrouckois.

Le Rased (Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté) est une équipe de quatre enseignants qui œuvrent au sein des écoles d’Hazebrouck et de ses environs à la demande des enseignants et des familles. Ces professeurs des écoles spécialisés interviennent dans les classes de la maternelle au CM2, le plus souvent en petits groupes, auprès des élèves rencontrant des problèmes d’apprentissage. Le Rased se charge d’identifier les difficultés des élèves avant d’offrir à ces derniers un accompagnement personnalisé.
Le dispositif Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) rend nos écoles accessibles aux élèves en situation de handicap, lesquels sont préalablement identifiés par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Hazebrouck compte deux classes Ulis, l’une à l’école Jean Macé élémentaire, l’autre à l’école Jules Ferry élémentaire.
Un enseignant spécialisé est dédié à chaque classe, dont l’effectif ne dépasse pas douze élèves. Le travail réalisé se concentre sur les mathématiques, le français et l’organisation. Les élèves d’Ulis retrouvent aussi les autres camarades de l’école pour des moments partagés au sein de leurs classes tout en respectant leur tranche d’âge. L’objectif affirmé des Ulis est de permettre aux élèves en situation de handicap de rejoindre l’enseignement traditionnel.

Le TNI relègue la craie au rang d’antiquité

Parents, grands-parents, vous l’avez connu noir et salissant. Y écrire à la craie relevait déjà de la punition. Aujourd’hui, il est d’un blanc immaculé, son usage est devenu ludique et les élèves s’en disputent l’accès. Les années ont passé, le tableau est resté un incontournable de la classe, certes, mais dans sa version numérique cette fois.

Le TNI (tableau numérique interactif) fait depuis longtemps partie du paysage scolaire hazebrouckois. Chaque classe élémentaire en est dotée. Essor technologique oblige, certains équipements en sont même à leur quatrième génération. Dans le cadre de la dotation en équipements informatiques, la municipalité va procéder à l’actualisation de plusieurs TNI, qui deviendront
des VPI (vidéo projecteurs interactifs) ! On n’arrête pas le progrès.