Menu

#HazebrouckMaVille

Plan école, 3ème axe

La jeunesse est au cœur du projet politique de la ville d’Hazebrouck. L’équipe municipale a mis en place un plan école prévu pour 2023-2026 décliné en 5 axes.

Après avoir présenté les deux premiers axes sur « Mon école inclusive et ouverte sur le monde » et sur « Mon école éco-citoyenne », attardons-nous sur le 3axe : « Mon école bienveillante ».

Plusieurs thématiques de travail sont prévues pour les 4 années scolaires à venir :
L’amélioration de l’environnement scolaire
Une attention particulière est portée à l’amélioration de la qualité des temps méridiens. Ces moments de détente doivent ainsi rester des instants agréables pour les élèves et l’équipe éducative. Plusieurs actions sont ainsi prévues, comme la présence d’une coordinatrice entre les différents ateliers permettant de mieux gérer les difficultés de comportement avec une approche bienveillante et des solutions adaptées. Enfin, une charte de respect de l’enfant, des adultes et du  matériel a été mise en place pour promouvoir les valeurs essentielles dans le cadre scolaire.

La lutte contre le harcèlement scolaire
La Ville s’engage activement dans la lutte contre le harcèlement scolaire, en plaçant de manière prioritaire la sécurité et le bien-être des élèves. Des mesures sont ainsi mises en place pour sensibiliser, prévenir et combattre toute forme de rejet au sein des écoles. Des ateliers contre le harcèlement sont en cours de création, avec un programme ciblé pour les écoliers de CM1 dès le mois de janvier. La médiation par les pairs est aussi encouragée pour résoudre les conflits et les tensions entre les élèves de CM2. Ceci a pour but de favoriser un climat scolaire apaisé, où les élèves sont acteurs de la résolution des problèmes.
Pour rappel, si vous êtes victime de harcèlement, vous pouvez contacter le numéro vert 3018. Élèves, parents, professionnels, un numéro vert et une application mobile pour tout renseignement ou signalement. Numéro gratuit, anonyme et confidentiel disponible 7j/7, de 9h00 à 23h.

La Ville t’aide à financer ton BAFA !

Lycéen ou jeune étudiant, tu aimerais passer ton Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur ou un stage d’approfondissement BAFA ? La Ville peut t’apporter une aide financière en contrepartie d’un stage pratique* à effectuer dans un centre de loisirs de la ville d’Hazebrouck.

MODALITÉS DE L’AIDE :

Être âgé de 16 à 20 ans au moment de l’accomplissement de la première session de formation générale BAFA. En application des dispositions de l’article D 432.10 du code de l’action sociale et des familles modifiées par le décret n°2022-1323 du 14 octobre 2022, il est proposé d’acter que pour s’inscrire à la formation, les candidats doivent être âgés de 16 ans au moins le 1er jour de la session de formation générale ;

Résider sur le territoire de la ville d’Hazebrouck ;

– Avoir un quotient familial inférieur à 900 (le jeune ou sa famille en fonction de la situation).

*Le stage pratique, peut être réalisé à compter de la fin de la formation dans un centre de loisirs de la ville, au moins deux semaines pendant les petites vacances et deux fois trois semaines pendant les grandes vacances.

Dossier d’inscription : A télécharger ICI

 

 

 

Le guide scolaire 2023-2024 vient de sortir !

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, la ville d’Hazebrouck met à disposition un outil précieux pour les parents : le guide d’accueil scolaire édition 2023-2024.

Ce livret a pour objectif de simplifier les démarches et de répondre à toutes les interrogations concernant l’accueil des enfants à l’école. C’est un condensé d’informations utiles pour les familles, comme les modalités d’inscriptions ou les activités proposées.
Distribué à chaque jeune le jour de la rentrée des classes, il est aussi accessible en téléchargement Ici.

Les mercredis récréatifs

Comme chaque année, la municipalité ouvre un accueil chaque mercredi hors vacances pour accueillir les enfants de 8h30 à 16h30. Ces mercredis récréatifs sont organisés sur 36 séances tout au long de l’année au sein de l’école Amand-Moriss Barrière-Rouge (rue Pasteur) et sont encadrés par des animateurs diplômés BAFA.

L’inscription se fait par période, sur le portail citoyen.
L’enfant peut venir dès 3 ans la journée, ou seulement le matin ou l’après-midi pour profiter d’activités pédagogiques et de loisirs. La capacité d’accueil maximale est de 40 enfants en maternelle, et de 48 en élémentaire.

Un conseil municipal des enfants investi en janvier

Un conseil municipal des enfants et un conseil des jeunes engagés pour la jeunesse.

Il y a du changement dans la vie municipale hazebrouckoise avec l’instauration d’un conseil des enfants en janvier qui rejoint le conseil municipal des jeunes. C’est la première fois que deux conseils destinés à la jeunesse sont établis en même temps.

Une nouvelle instance démocratique se constitue à Hazebrouck avec un conseil municipal des enfants (CME). Trente-cinq élèves de CM1 et CM2 des écoles publiques et privées de la Ville seront élus par leurs pairs vendredi 9 décembre. Le CME sera investi en janvier lors d’une cérémonie en présence du Maire, Valentin Belleval.

Le conseil municipal des enfants
Les conseillers s’engagent pour deux ans. Répartis dans différentes commissions, environnement, scolaire, jeunesse et citoyenneté, sport, culture, fêtes et cérémonies, les jeunes élus mènent ou participent à des actions pour améliorer le cadre de vie des enfants de la maternelle à la primaire à l’école, mais aussi dans toute la commune. “Les projets viennent d’eux”, insiste Théo Lemirre, du service jeunesse. Outre les projets, le CME est aussi un outil d’accompagnement de ces enfants vers leur rôle de futurs citoyens. Il permet leur responsabilisation dans l’émergence de projets et leur réalisation.

Le conseil municipal des jeunes
En 2020, un conseil municipal des jeunes (CMJ) a été élu pour deux ans. « Le conseil se termine en décembre, mais sera renouvelé. Il y a une base solide avec dix-huit jeunes, ils sont porteurs d’idées. Il y a une envie de les garder”, souligne Théo Lemirre. A leur entrée au conseil, ils étaient en CM1/CM2, ils sont désormais au collège. Comme le conseil des enfants, trente-cinq jeunes seront donc élus et conduiront des projets pour les adolescents de 11 à 16 ans. Le conseil municipal des enfants et celui des jeunes seront amenés à travailler ensemble, ainsi qu’avec les élus de la Ville.

Unis contre le harcèlement scolaire

Contre le harcèlement, un pHARe dans les établissements scolaires.

En France, 1 enfant sur 10 est concerné par le harcèlement. Pour faire face à ce fléau, le programme pHARe, qui prévoit un plan de prévention du harcèlement à destination des écoles et collèges, a été généralisé à toutes les écoles élémentaires et à tous les collèges à la rentrée 2022.

Après deux années d’expérimentation dans six académies, cette initiative a permis de mettre en place des actions tout au long de l’année scolaire, comme la formation d’une communauté protectrice autour des élèves, la rédaction d’un protocole de prise en charge des situations de harcèlement, de la prévention dès le CP, de la sensibilisation des familles et des personnels, et enfin de la formation d’élèves ambassadeurs dans les collèges. Un plan de formation et d’accompagnement est proposé dans toutes les académies à destination de tous les personnels ressources, grâce à 8 journées de formation consacrées au repérage et à la prise en charge des situations de harcèlement et de cyberharcèlement. Cette année, les écoles hazebrouckoises ont toutes proposé des actions dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement, le 10 novembre dernier. Les élèves se sont notamment réunis pour former un #NAH (Non Au Harcèlement) géant.

Si vous êtes victime de harcèle- ment, vous pouvez contacter le numéro vert 3020.

Les écoles Jules-Ferry et La Fontaine regroupées

Le mois de septembre est, comme chaque année, synonyme de rentrée des classes. Une nouvelle année scolaire un peu différente pour les 122 écoliers de la maternelle au CM2 en provenance des écoles Jules-Ferry et Jean de la Fontaine, qui sont regroupés depuis quelques jours sur le site de la rue de Calais. Des retrouvailles en plus grand nombre associées à d’importants travaux de réaménagement pour que chaque enfant puisse travailler dans de bonnes conditions et dans un cadre adapté.

Plus de praticité
Ce nouvel aménagement porté
par la municipalité a été mené avec le concours des enseignants et de l’Agence d’Urbanisme Flandre-Dunkerque (AGUR). Le 8 juin dernier, le projet de regrouper ces deux écoles qui forment historiquement un seul et même groupe scolaire a été adopté lors d’un conseil d’école extraordinaire, et présenté en réunion publique. Ainsi, il a été décidé de réunir l’école Jules-Ferry qui accueille les élèves en maternelle (située auparavant rue de la Sous-Préfecture) sur le vaste établissement de l’école Jean de la Fontaine rue de Calais qui accueillait uniquement les élèves de niveau élémentaire. De ce fait, l’école La Fontaine regroupe désormais l’ensemble des niveaux, de la maternelle au CM2. Le projet s’est imposé comme une évidence à l’annonce de la fermeture de l’une des 5 classes de l’école. Ce regroupement garantit plus de praticité aux familles qui ne devront plus se rendre sur les deux sites lorsque plusieurs enfants sont inscrits au sein du groupe scolaire.

Un réaménagement effectué en août

Ce regroupement a donné lieu à un réaménagement de l’école La Fontaine pendant tout le mois d’août. L’actuelle salle de motricité a ainsi été divisée pour y réaliser deux salles de classe supplémentaires. La cantine a également connu un agrandissement, et les sanitaires ont été modifiés pour s’adapter davantage aux élèves de primaire. Des travaux nécessaires dont le budget est estimé à 110 000€. Grâce à ce chantier réalisé pour le confort des élèves, l’établissement compte dorénavant 6 classes : les 2 déjà existantes, et les 4 de Jules-Ferry, incluant le dispositif Ulis pour les enfants en situation de handicap.

Et ensuite ?
Cette transformation marque un
nouveau départ pour ce groupe scolaire, qui a vocation à redynamiser le quartier de la rue de Calais. Il pourra s’intégrer à l’avenir dans un véritable pôle scolaire, avec le collège Fernande-Benoist, qui sera reconstruit à l’arrière de la rue de Calais. La nouvelle salle de motricité continue sa transformation et sera opérationnelle courant décembre 2022. D’autres activités extra-scolaires notamment à l’extérieur viendront compléter cette belle métamorphose du site. Un jardin avec un compost et de nouvelles pensionnaires telles que des poules pourraient bien faire leur apparition….A suivre !

Avec la b’haz, réinvente tes vacances

Après le succès de sa première édition en 2021, la « B’Haz » fait son grand retour cette année ! Elle rouvrira ses portes à partir du 11 juillet pour une durée de six semaines, soit trois semaines d’ouverture supplémentaires par rapport à 2021.

Qu’est ce que « la B’Haz » ?

Créée en 2021 par le service Jeunesse de la Ville, la B’Haz s’est installée à l’école Jule Ferry. Ce lieu de rendez- vous transformé en « maison de quartier », est dédié spécialement aux jeunes Hazebrouckois âgés de 12 à 17 ans. Grâce aux retours des premiers participants de l’an dernier, le service jeunesse a pu mettre en place une toute nouvelle organisation et a ainsi élargi la période d’ouverture à six semaines correspondant mieux aux attentes des jeunes.

Un loft aménagé

La B’Haz, c’est aussi, un lieu rien qu’à eux, qui leur ressemble et qu’ils pourront investir comme ils le souhaitent. Les jeunes pourront arriver dans les locaux, entre 13 h et 14 h et repartir entre 21 h et 22 h. Sont à leur disposition un espace jeux doté d’un billard, d’un flipper, d’une table de tennis de table, d’une borne arcade ou encore de jeux vidéos. Ils pourront également exprimer toute leur créativité sur le mur d’expression prévu à cet effet ou encore se détendre dans le coin canapé. « Le but est qu’ils se sentent le plus à l’aise possible, comme chez eux », partage Théo Lemire, animateur responsable de la B’Haz.

Des loisirs adaptés aux jeunes adolescents

Chaque semaine sera axée sur une thématique précise afin de diversifier au maximum les activités et les sorties organisées. Il est prévu au programme :

  • Une semaine sportive avec visite d’un parc d’attractions
  • Une semaine camping en vélo, du lundi au vendredi.
  • Une semaine en musique

Programme complet ci dessous.

L’accès à la B’Haz coûte 50€ par semaine, sur insciption au préalable jusqu’au 24 juin sur le portail famille, accessible depuis le site ville-hazebrouck.fr.

Les nouveautés des centres de loisirs

Les vacances d’été arrivent à grands pas. Les accueils collectifs de mineurs (ACM) se préparent à accueillir les enfants dès le lundi 11 juillet. Ils se dérouleront en juillet, du 11 au 29 juillet et en août du 1er au 19 août.

Un programme sur mesure

Comme tous les ans, Jean Sébastien Charlet, directeur des ACM et son équipe d’animateurs concoctent un programme d’activités riche et diversifié pour vos enfants. Des animations culturelles, sportives, manuelles, des grands jeux ainsi que des sorties extérieures seront au programme. Chaque activité organisée s’adapte à tous les âges. Petits et grands auront leur lot de surprises cet été !

Deux sites d’accueil

Les années précédentes, les accueils collectifs de mineurs étaient éparpillés sur cinq sites différents. Afin de faciliter leur organisation, ils seront regroupés cet été uniquement autour de deux lieux :
– l’école maternelle Ferdinand Buisson Lamartine accueillera les enfants de 3 à 6 ans.
– L’école élémentaire Jean-Macé accueillera les enfants de 6 à 12 ans.
« Cette nouvelle organisation permettra une simplification de la prise en charge des enfants par les animateurs », explique Jean Sébastien Charlet, directeur des ACM. Les horaires quant à eux ne changent pas, avec une entrée prévue entre 8 h 45 et 9 h 15 et une sortie entre 16 h 45 et 17 h 15.

Inscriptions

Si vous voulez que vos petits et grands enfants profitent de belles sorties et de moments inoubliables, pensez dès maintenant à procéder à leur inscription sur le portail citoyen, accessible sur ville-hazebrouck.fr Les inscriptions se clôtureront le vendredi 24 juin prochain.

Programme des animations à découvrir bientôt.

Renseignements auprès du service Jeunesse (Théo ou Jean-Sébastien) par téléphone : 03.59.68.40.05 ou par mail : labhaz@ville-hazebrouck.fr

Quelles avancées pour le Projet éducatif de territoire ?

pedtLe Projet éducatif de territoire (PEDT) réunit une large diversité de partenaires de l’éducation afin de concevoir des initiatives en faveur de l’épanouissement des jeunes Hazebrouckois. Les rencontres organisées chaque jeudi dans un lieu différent ont d’ores et déjà débouché sur quatre axes qui sont autant d’engagements forts.

Accompagner les familles et les jeunes au quotidien

Il s’agit d’épauler les parents en les impliquant dans des projets. Le partenariat entre les acteurs de l’éducation sera encouragé afin de renforcer la cohérence du parcours éducatif. A ce titre, la communication constituera un sujet central : entre la famille et les acteurs de l’éducation, mais aussi afin d’informer les familles de leurs droits. Lutter contre le décrochage scolaire et accompagner les jeunes vers leur autonomie figurent aussi parmi les priorités de ce chapitre.

Prendre soin de soi et de son environnement

Le but est de désenclaver les quartiers notamment par le biais des mobilités douces. Autre objectif : l’éducation à la citoyenneté, notamment via la sensibilisation des jeunes aux comportements écoresponsables. Enfin, la promotion de la santé et le bien-être des jeunes occupent une place de choix, notamment grâce au sport mais aussi par la lutte contre les addictions et les comportements à risque.

Apprendre et vivre ensemble

Rendre les jeunes acteurs en leur permettant de s’exprimer, débattre et s’impliquer constitue un autre enjeu majeur. Cela suppose notamment de lutter contre toutes les formes de harcèlement et de discrimination et de favoriser l’inclusion des enfants présentant des besoins éducatifs particuliers ou un handicap. Les regards croisés des professionnels et leur formation constituent des atouts pour le suivi des jeunes.

Valoriser et développer l’attractivité du territoire

Ce quatrième et dernier volet de la réflexion n’en est pas moins essentiel. Il consiste à développer les actions collectives en faveur de la jeunesse et à accompagner les initiatives des jeunes. ll s’élargit aux familles, incitées à découvrir les différents quartiers de la ville et à s’y investir. Il s’agit de valoriser la vie dans les quartiers et de développer l’enseignement supérieur pour garder les jeunes sur le territoire. Le fruit des réflexions autour de ces quatre thématiques sera dévoilé fin juin. Des mesures concrètes en découleront pour les quatre prochaines années.

Parents et enfants : quelles sont vos attentes ?

Une enquête en ligne a été menée dès septembre afin de recueillir vos attentes en matière d’éducation concernant quatre tranches d’âge : 0-5 ans, 6-11 ans, 12-17 ans et 18-25 ans. Voici un aperçu de vos réponses.

Ce qui fonctionne déjà :

De bonnes relations avec l’école
Toutes tranches d’âge confondues, la majorité des parents s’estime satisfaite des relations avec l’école, tout en souhaitant davantage de communication et d’échanges.

Un soutien bienvenu
36 % des parents d’enfants de 0 à 5 ans ne connaissent pas de lieu sur Hazebrouck où trouver une écoute et des conseils. Ces derniers proviennent en grande majorité de la famille et des amis, puis du médecin et ensuite de l’équipe éducative. Si 88 % des parents de jeunes enfants n’ont jamais participé à une action de soutien à la parentalité, 53 % seraient intéressés, pour y évoquer notamment le développement de l’enfant, la communication parent-enfant et les relations avec l’école.

Les axes d’amélioration :

Des difficultés de garde
25 % des personnes ayant répondu au sondage éprouvent des difficultés à faire garder leurs enfants de 0 à 5 ans. Ces difficultés s’expliquent par des horaires de travail particuliers, le manque de place dans les structures collectives et le coût engendré.

Des enfants et des jeunes qui s’ennuient ?
70 % des enfants de 6 à 11 ans et 58 % des jeunes de 12 à 17 ans pratiquent une activité en dehors du temps scolaire, sportive le plus souvent. Ce sont les plus jeunes qui disent s’ennuyer le plus pendant leur temps libre, arguant le manque d’activités et d’événements. Ils sont 43 % chez les 6 – 11 ans, 30 % chez les 12 – 17 ans et 25 % chez les 12-25 ans.