Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Permanence du Maire du 30 octobre annulée

La permanence de Monsieur le Maire du mercredi 30 octobre est annulée, reprise le mercredi 6 novembre.

Pour toute urgence ou toute autre demande de rendez-vous, n’hésitez pas à vous adresser à l’accueil de la Mairie.

 

Travaux sur voie ferrée : des perturbations à prévoir Hazebrouck-Calais

Dans le cadre des opérations de maintenance du réseau ferré en gare de Saint-Omer, la SNCF vous informe que des travaux seront réalisés sur la ligne TER n°4 (LILLE-CALAIS) entre 8 h 40 et 14 h 40 du lundi 14 et mardi 15 octobre.

Pendant cette période, la circulation des TER sera interrompue sur l’axe Hazebrouck-Calais. Les trains au départ de Lille vers Calais seront terminus Hazebrouck, inversement les trains depuis Calais vers Lille seront origine Hazebrouck.

Afin de diminuer la gêne occasionnée par ces travaux, un service de substitution routière sera mis en place sur les parcours Hazebrouck-Calais desservant les arrêts prévus par la desserte habituelle.

Des travaux sur votre ligne ?

Pour vérifier si votre train circule, rendez-vous :
– Sur le site SNCF.COM (rubrique Horaires & Info Trafic en temps réel)
– Sur l’application mobile SNCF
– En appelant le 3635 (0,40€/min), Dites « Mon train » puis « Temps Réel »

Tout savoir sur le parcours santé de la rue de Caëstre

Se balader

Le service Espaces verts de la Ville œuvre déjà depuis plusieurs mois pour la création de ce chemin. Élagage, pose du sable stabilisateur… : tout prend forme. Cette intervention laissera place à une balade de 2,8 kilomètre, passant par le quartier de la Creule et jusqu’au quartier des Tennis.

Le long de ce chemin vous aurez l’occasion d’apprécier des coins ombragés ainsi qu’un parcours sportif pour les petits comme pour les grands.

S’amuser

Poutre d’équilibre, passerelle en rondins mais aussi pas japonais seront bientôt installés pour le plus grand plaisir des petits Hazebrouckois. L’attraction phare de cette installation sera sans nul doute la tyrolienne de vingt mètres de long. L’ensemble des agrés sera accessible à partir de 2 ans (sauf la tyrolienne, à partir de 4 ans).

Faire du sport

Avis aux plus grands, un parcours adapté vous attend : une planche d’abdos, des barres parallèles mais aussi un espalier double. Plus d’excuses pour ne pas vous remettre au sport, tout cela en plein air.

Fêter l’installation

L’inauguration de cet espace se déroulera le 6 juillet de 9 h 30 à 17 h. Ce temps convivial vous permettra de découvrir les bienfaits d’un parcours de sport et de santé en le testant directement sur place. Un discours inaugural est prévu à 10 h pour fêter l’installation de cette structure et marquer le début des festivités.
Trois parcours vous seront proposés durant toute cette journée :
– un parcours Découverte de 10 h à 12 h : il sera composé d’un quizz à destination des enfants afin de les sensibiliser à ce nouvel environnement.
Un concours photo est également prévu, avec des lots à la clé.
– un parcours Manger/bouger de 12 h à 14 h : ce parcours de 800 mètres vous permettra de composer votre propre repas équilibré grâce à six stands installés le long du chemin.
– un parcours sportif de 14 h à 16 h : ce dernier atelier est ouvert à 120 personnes sur inscription. A chaque agrés sportif, vous allez pouvoir tester vos capacités physiques. Un lot sera remis à chaque participant en fonction du nombre d’agrés validés.

Rendez vous au chemin de la Creule Hoflandt.
Gratuit
Sur inscription pour le parcours « Manger/Bouger » et « Sportif » par mail avec les informations suivantes:
Nom/prénom – adresse – numéro de téléphone – Nom du parcours.
À envoyer à participationcitoyenne@ville-hazebrouck.fr

Historique du projet:

Octobre 2017: balade urbaine dans le quartier de la Creule avec les habitants, les élus et les techniciens de la Ville.
Juillet 2018: consultation sur place avec les habitants.


Décembre 2018: intervention des services municipaux de la ville pour l’aménagement.
Février 2019: plantation des arbustes le long du parcours.

Prochain rendez-vous:

Courant juin 2019: installation des agrés.
6 juillet 2019: inauguration du parcours sport santé.
Novembre 2019: chantier de plantation.

Opération Tranquillité vacances

Vous allez vous absenter pendant les vacances scolaires et vous craignez pour la sécurité de votre maison, de votre appartement ? Vous pouvez bénéficier de l’opération Tranquillité vacances.

Comment cela fonctionne ?

Cette opération est gérée par le commissariat de Police d’Hazebrouck avec le soutien des ASVP de la ville. Les agents de police passent régulièrement constater que rien ne bouge à votre domicile. Ils déposent dans votre boîte aux lettres un papier mentionnant les jours et heures de passage. En cas d’anomalie, les bénéficiaires de ce service sont assurés d’être prévenus – soit en personne, soit par une personne de confiance résidant à proximité du lieu d’habitation : tentatives d’effractions, effractions, cambriolages.

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier du dispositif, il faut :
1.  Faire la demande plusieurs jours avant la période d’absence (prévoir 2 jours au minimum).

2.

  • Soit remplir le formulaire ci-joint et l’imprimer. Se rendre au commissariat avec le formulaire, pour finaliser la demande ou remplir sur place le formulaire.

OU


PLUS DE RENSEIGNEMENTS

Plus d’infos

 

Trois projets originaux sont en train de naître au CANM

La mobilisation autour du quartier placé en Politique de la ville ne faiblit pas. En témoignent de nouveaux projets financés en 2019 par le dispositif et portés par des habitants du quartier des résidences Pasteur et Foch. Gros plan sur le dispositif.

Mémoire de quartier

César Pattein y avait installé son atelier d’artiste. Des rapatriés d’Algérie y ont trouvé une terre accueillante. Aujourd’hui encore, il est le terrain de rencontres et de projets. L’horizon d’une nouvelle transformation des résidences Pasteur a incité l’Union citoyenne et le Centre d’animation du Nouveau monde (CANM) à mettre sur pied un projet dédié à la mémoire du quartier. « C’est un quartier très vivant. Nous souhaitons garder une trace de son évolution, des années 1945 jusqu’à l’implantation des immeubles dans les années 60 », explique Jean-Pierre Rose, président du CANM. Les habitants sont les premiers acteurs du projet, lancé début mars. Chacun est invité à témoigner ou à partager des documents, photos voire vidéos en sa possession et portant sur les écoles, l’hôpital, les commerces… Des réunions ont lieu chaque mois au CANM. Une exposition puis un livre, un CD ou une vidéo pourraient naître de ce passionnant travail d’enquête.
Renseignements : sylvieverwaerde@free.fr

Chantier de jeunes bénévoles

Une formidable aventure humaine attend quatorze jeunes du quartier, âgés de 12 à 17 ans, durant la deuxième quinzaine de juillet. Aux côtés de bénévoles français et allemands qui les prendront sous leur coupe, les ados participeront à un chantier de restauration de tranchées au Camp de la Vallée Moreau, dans la Marne. Ce coup de main citoyen s’accompagnera d’une enrichissante immersion dans notre Histoire. Les jeunes, qui quitteront leur quartier pour la première fois, iront de découverte en découverte et participeront à des activités de détente et sportives. Deux mois et demi de préparation attendent les estivants, notamment lors des rendez-vous « Paroles d’ados » du samedi. Épaulés par trois animateurs, ils s’initient à la gestion d’un budget (alimentation, transport, hébergement…) et cultivent le plaisir de monter ensemble leur projet. Avis aux amateurs (trices), il ne reste plus que quelques places.
Renseignements : CANM au 03.28.41.54.98

Bouge ton centre

Un insolite moyen de transport devrait faire son apparition avant le fin de l’année au sein du quartier Pasteur. Une roulotte, rénovée par des habitants, fera office de salle d’animation mobile. Né de l’imagination d’Audrey Scherrier, référente famille au CANM, ce sympathique équipement pourrait accueillir des petits déjeuners, faire office d’espace de discussion, abriter des activités manuelles, des soirées contes… La liste est loin d’être exhaustive. « Nous souhaitons que les gens prennent possession de la roulotte », souligne Mme Scherrier, entourée d’une petite équipe d’habitants très motivés. Une fois le véhicule choisi, un chantier participatif sera mené autour de sa restauration et de l’adaptation à son nouvel usage. Elle devrait notamment être équipée d’un coin café mais aussi de panneaux solaires. « La roulotte n’est pas destinée à stationner au CANM. Nous voulons qu’elle tourne partout dans le quartier, mais aussi dans les autres quartiers. Et pourquoi pas sur le marché du lundi ? »
Renseignements : CANM au 03.28.41.54.98

Le label Villes citoyennes expérimenté à Hazebrouck

Le projet de label national Villes et villages citoyens a soufflé sa première bougie le 31 mars dernier. Depuis le départ, les Hazebrouckois sont pleinement impliqués dans son élaboration.

Les 7 critères du label

Lancée à Hazebrouck avant d’essaimer dans l’Hexagone, la première étape du projet a consisté à répondre à deux questions fondamentales : Qu’est-ce qui caractérise une ville citoyenne ? Et surtout, selon quels critères identifier les communes qui placent les citoyens au coeur des décisions de la ville ? Plus de 1200 contributions (rencontres avec des habitants partout en France, tête-à-tête avec les acteurs, consultation en ligne…) ont permis de définir les sept piliers d’une ville citoyenne. Cette dernière doit être collaborative, compréhensible, transparente, inclu­sive, valorisante, solidaire et engagée.

Une évaluation citoyenne

Une deuxième étape, tout aussi cruciale, sera lancée le 21 juin à Hazebrouck : l’expérimentation d’une commission citoyenne qui déterminera le dispositif d’évaluation et d’attribution du label. Ce dispositif sera ensuite appliqué à Hazebrouck, qui sert ainsi de ville test.
Le groupe sera composé de cinq élus, cinq associations, cinq entreprises, cinq établissements recevant du public mais aussi de dix habitants (un homme et une femme par quartier) tirés au sort parmi des volontaires. La commission citoyenne se réunira quatre fois entre septembre et janvier.
Le dispositif sera adapté si besoin avant d’être appliqué à toutes les villes françaises candidates au label.

Vous souhaitez intégrer la commission citoyenne ?

Aucun prérequis n’est exigé pour intégrer la commission citoyenne. Il suffit d’adresser un courriel, avant le 21 juin, à jlariviere@ville-hazebrouck.fr
Le tirage au sort des 30 membres de la commission se déroulera le vendredi 21 juin à 11 h dans le salon d’honneur de la mairie.

Travaux à Pasteur : le feu vert donné par les résidents

Le projet est impressionnant et va bouleverser la vie des locataires des résidences Pasteur. Présenté publiquement le 26 octobre dernier par le bailleur Partenord, le chantier comprenant à la fois une réhabilitation et une démolition – reconstruction devait ensuite passer une étape incontournable : la signature de l’accord collectif de location, c’est-à-dire le feu vert des résidents pour lancer les travaux. Avec 80 % d’avis favorables recueillis auprès de 147 habitants (soit 84 % de participation) des résidences Peupliers, Tilleuls, Marronniers et Acacias, la métamorphose va donc pouvoir débuter avant la fin de l’année 2019, lorsque les appels d’offres auront abouti.

Les actions passerelles gagnent du terrain

La première rentrée scolaire est synonyme de multiples nouveautés. Ce moment délicat peut générer une perte de repères chez les petits. C’est pourquoi, dans le cadre de la Politique de la ville, l’école maternelle Pasteur et l’école La Fontaine, en lien avec le service Parentalité de la Mairie, proposent des temps d’accompagnement baptisés actions passerelles. L’action passerelle permet d’assurer l’intégration scolaire progressive de l’enfant accompagné de ses parents, d’une enseignante, d’une ATSEM et d’une éducatrice de jeunes enfants. Concrètement, au cours d’une matinée de deux heures, parents et enfants sont invités à participer à la vie d’une classe et à ses apprentissages. Au milieu des élèves, les parents peuvent accompagner leur enfant afin de prendre part à l’activité, faire connaissance avec l’enseignant(e), découvrir la pédagogie employée et les activités proposées.

Une cinquième année à l’école maternelle Pasteur

Plus de 57 familles ont déjà bénéficié de ce dispositif. Accompagnés de leurs parents dans la classe de Mme Huygue, les futurs élèves ont eu l’occasion de participer à plusieurs ateliers durant le mois d’avril. « Nos activités sont préparées avec l’enseignante de la classe. Nous veillons à ce qu’elles adoptent une continuité et soient adaptées au niveau de développement de l’enfant. Nous respectons le rythme d’adaptation de chacun » , explique Nathalie Adjaoud, responsable du service Parentalité.

Une première année pleine d’espoir pour l’école La Fontaine

Ce sont treize familles qui ont pris place dans la classe de Mme Dumouchel, enseignante à l’école maternelle La Fontaine. Ces ateliers sont fédérateurs et favorisent des rencontres, tant pour les enfants que pour les parents. Le fait d’échanger avec d’autres parents sur ses propres angoisses fait aussi partie du programme.

« Ce sont des échanges bienveillants, nous ne sommes pas là pour juger mais vraiment pour accompagner les enfants et les parents », complète Mme Adjaoud. Une immersion totale dans le monde de l’école qui facilite l’entrée à l’école au mois de septembre selon les deux enseignantes.


Votre enfant va faire prochainement sa première rentrée scolaire ?
Vous souhaitez l’accompagner dans cette nouvelle étape ? N’hésitez pas à vous rapprocher du service Parentalité :
pole_enfance@ville-hazebrouck.fr

Qu’en pensent les parents des futurs écoliers ?

Aurore, maman de Lalie, 2 ans et demi

« Je trouve l’idée extrêmement intéressante, et c’est d’ailleurs ce que j’ai dit à Nathalie Adjoud lorsqu’elle m’en a parlé la première fois. Ma fille Lalie va faire sa première rentrée en septembre 2019. Après seulement deux séances en classes passerelles à l’école Pasteur, ma fille me réclame déjà « d’aller à l’école » et est fière de montrer à ses camarades du multi-accueil ou à son papa « ce qu’on fait à l’école ». C’est un grand pas pour elle comme pour moi ! C’est un temps fort pour elle car l’école représente de nouveaux enjeux, un nouvel environnement mais aussi pour nous en tant que parents. On se pose plein de questions et on angoisse aussi beaucoup. Comment ça va se passer ? Est-ce que l’on va bien s’occuper d’elle ? Qui est l’enseignant ? On trouve toutes les réponses grâce à ces temps privilégiés. On discute aussi avec les autres parents et on se rend rapidement compte que tout le monde a les mêmes inquiétudes. Il s’agit donc d’une transition en douceur vers l’école pour Lalie tout en partageant avec elle des moments uniques et privilégiés. Nous nous sentons accueillis et écoutés ! C’est vraiment une chance. »

Rencontre avec des bénévoles de la Croix Rouge

« Deux pains, trois conserves, huit yaourts et un surgelé ! » Des mains agiles préparent le colis d’aide alimentaire destiné à l’une des 123 familles bénéficiaires (environ 380 personnes) de la Croix Rouge d’Hazebrouck, qui rayonne sur une cinquantaine de communes. L’organisation de la trentaine de bénévoles actifs est parfaitement huilée. Collectées deux fois par semaine auprès de grandes surfaces et de la Banque alimentaire, les denrées sont inventoriées et triées avant de rejoindre le stock, impressionnant. Chaque colis est confectionné selon la composition de la famille, pour une infime contribution financière dépendant de ses moyens.

Une ambiance conviviale

De l’autre côté du couloir, à la Vestiboutique, la concentration de chacun va de pair avec une ambiance chaleureuse. Tout le monde, bénéficiaire ou pas, peut y acquérir à un prix modique (les bénéficiaires disposent de bons d’achat) du matériel de puériculture et des vêtements, dont certains encore neufs, offerts par les particuliers (dépôt le vendredi matin) et par les enseignes d’habillement. Ici, on donne son avis, on échange, on se taquine aussi entre bénévoles et avec les bénéficiaires. Car l’entraide ne s’arrête pas à la distribution. « Les gens nous confient leurs difficultés familiales. Nous leur apportons des conseils, une aide », explique Jean-Paul Cotte, président de l’unité locale depuis 2015. La Croix Rouge vient également en aide aux personnes en situation d’urgence à l’aide d’un stock de couvertures et vêtements et de petits nécessaires d’hygiène.

Le retour du secourisme

La Croix Rouge pourrait bientôt renouer avec l’une de ses vocations premières : le secourisme. « Nous souhaitons remettre en place cette activité en formant dans un premier temps un formateur bénévole, qui à son tour pourra initier les habitants aux premiers secours. » Avis aux amateurs.
Contact (par SMS) : 07.68.13.30.11.

Tous mobilisés après l’incendie

L’équipe de la Croix Rouge a trouvé ses marques au 40 rue de la clef, suite à l’incendie volontaire qui a dévasté les locaux de la rue Ferdinand Buisson le 25 janvier 2019 dernier. A cette occasion, Jean-Paul Cotte, président de l’unité locale, a remercié chaleureusement les bénévoles qui ont participé au déménagement, ainsi que la Ville qui a rapidement mis à disposition les locaux laissés vacants par la Mission locale. Bernard Debaecker, Maire d’Hazebrouck, a tenu à saluer les bénévoles pour leur implication. « On a besoin de gens comme vous, qui donnent de leur temps. Merci pour ce geste qui vient du coeur. »

Parole de doyenne

Paulette Wils (bientôt 80 ans)

Je suis arrivée en 2000. A l’époque nous étions rue du Dispensaire. Je me souviens du passage compliqué de nos prix du franc à l’euro ! Je ne garde que des bons souvenirs de ces vingt ans. Ce qui me plaît, c’est l’équipe et l’esprit de camaraderie. Nous fêtons nos anniversaires ensemble, on s’échange des recettes, on partage nos problèmes. La Croix Rouge fait partie de ma vie. Ce que j’aime, c’est faire du bénévolat dans le domaine social, donner aux gens.

Le CCAS labellisé Relais autonomie

Depuis fin février, le Centre communal d’action sociale (CCAS) dispose d’un service dédié aux personnes en perte d’autonomie : le Relais autonomie.

Confié par le Département et la MDPH

Cette nouvelle mission a fait l’objet d’une convention d’engagements réciproques signée fin février par le Département du Nord, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et le CCAS d’Hazebrouck. Après délibération du conseil d’administration du CCAS, le Relais autonomie a pris place pour une durée d’un an dans les locaux du CCAS, situés au 5 rue Donckèle. Il intègre les quarante structures existantes dans le Nord.

Un service pour le territoire

La mission du Relais autonomie est assurée par deux agents du CCAS. Ces derniers ont pour mission d’accueillir, d’informer et d’accompagner les personnes âgées et les personnes en situation de handicap en perte d’autonomie. Ce lieu de proximité s’adresse aussi bien aux Hazebrouckois qu’aux non Hazebrouckois habitant en Flandre. Le service est entièrement gratuit.

Ses missions

Carte de stationnement, prestation compensation handicap, APA (Allocation personnalisée autonomie)… De nombreux services sont mis à la disposition des personnes en perte d’autonomie. Encore, faut-il les connaître. Les conseillères en Relais autonomie vous présentent les dispositifs et aides existants. Mieux encore, elles peuvent, à votre demande, vous aider à remplir le formulaire de demande d’aide qui vous permettra, en cas d’accord de la MDPH, de bénéficier des soutiens dont vous avez besoin. « Le formulaire pose des questions précises sur la situation personnelle du demandeur. Il est parfois difficile à déchiffrer pour certaines personnes. Nous sommes là pour les y aider », témoigne Karine Debacker, conseillère. À savoir, ce formulaire est disponible sur le site : mdph.lenord.fr

Une fois ce formulaire complété et envoyé à la MDPH accompagné des pièces justificatives demandées, le Relais autonomie peut suivre le traitement de votre dossier : « Nous disposons grâce à cette convention entre les partenaires d’un accès commun au logiciel de la MDPH. Nous pouvons ainsi consulter votre dossier et vous informer de son état d’avancement », précise Stéphanie Declercq, directrice du CCAS. Attention, seuls les financeurs peuvent octroyer ou non les aides sollicitées par le demandeur. Le Relais autonomie d’Hazebrouck joue uniquement un rôle d’informateur. Le demandeur peut aussi suivre personnellement sa demande depuis son compte personnalisé sur le site internet de la structure. Attention, pensez à anticiper votre demande d’aide (ou de renouvellement) ! Il faut compter un certain délai pour le traitement de votre dossier.

Selon vos besoins, le Relais autonomie d’Hazebrouck vous met également en relation avec ses partenaires extérieurs : « Des services de maintien à domicile, des structures d’hébergement, de santé… Nous mettons à disposition notre liste d’adresses pour orienter la personne vers la structure adéquate. », explique Karine Debacker.

Les permanences

Afin d’accompagner au mieux les personnes en perte d’autonomie, les agents du Relais autonomie d’Hazebrouck les reçoivent, ainsi que leurs proches, uniquement sur rendez-vous. À cet effet, des permanences ont été mises en place au CCAS les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9 h à 12 h. Seules les personnes ne pouvant pas se déplacer peuvent bénéficier de visites à domicile sur Hazebrouck.

Relais autonomie d’Hazebrouck
5 rue Donckèle.
Tél (CCAS) : 03.66.35.80.00.