Site officiel de la ville d’Hazebrouck

La Nuit Européenne des Musées

Le samedi 14 novembre 2020, rendez-vous au Musée des Augustins et à la Maison de l’abbé Lemire pour la nuit des Musées et leurs animations organisées à partir de 18 h jusqu’à minuit !

Musée des Augustins

– Concert intitulé « Un temps donné », de Rachel Bazoge et Gabriel Lenoir, à 20 h, à 21 h et à 22 h. (30 personnes par représentation).

– Toute la soirée : découverte de l’exposition « Voyage en mythologie« .

Maison de l’abbé Lemire

– Visite guidée à la chandelle, à 18 h et à 19 h.

 

Informations | Sur réservation  : 03.28.43.44.46 (Musée des Augustins)
Entrée gratuite.
Plus d’infos sur la Nuit européenne des Musée

Atelier au musée : « comme Pénélope réalise ton tissage »

Dimanche 8 novembre, le musée des Augustins propose aux familles de participer à un atelier familial sur le thème : « comme Pénélope réalise ton tissage ».

Dimanche 8 novembre, à partir de 15 h
Gratuit sur réservation (à partir de 6 ans)
Renseignements au 03 28 43 44 46 ou musee@ville-hazebrouck.fr.

Animations au Musée

Pendant les vacances, le musée des Augustins propose aux enfants de participer à une animation  autour « des monstres de la mythologie » ».

Mercredi 28 octobre (COMPLET) de 14 h 30 à 16 h 30.
Jeudi 29 octobre de 14 h 30 à 16 h 30.
Gratuit sur réservation (à partir de 6 ans)
Renseignements au 03 28 43 44 46 ou musee@ville-hazebrouck.fr.

Les ateliers Entre Parent’air

Envie de danser, de créer, de bouger ? Dans le cadre de ses rendez-vous « Entre Parent’air », le service parentalité du Jardin des enfants vous propose chaque mois un panel d’activités,  dans une ambiance ludique et une relation étroite entre l’enfant et son parent.

Découvrez le planning des activités du mois de novembre ci-dessous : 

Gratuit.
Inscription par mail : pole_enfance@ville-hazebrouck.fr ou par téléphone au 03 59 68 40 00.
Jardin des enfants (7, rue d’Aire).

Focus Films présente… La nuit du film court

L’association Focus Films organise la deuxième édition de La Nuit du film court, le samedi 28 novembre à 20 h à Espace Flandre. Un festival de courts-métrages qui mettra à l’honneur les jeunes talents cinéastes de la région Hauts-de-France.

En savoir plus

Programme des activités du CSE

Le Centre Socio Educatif (CSE) fait sa rentrée ! Découvrez le planning des activités proposées ci-dessous.

Renseignements et inscriptions :
CSE, Place Degroote 59190 HAZEBROUCK
Tél. 03 28 49 51 30
www.csehazebrouck.fr
contact @csehazebrouck.fr

Clarika en concert

Dans le cadre de son « Festival Si ça me chante« , Le Centre culturel André Malraux vous propose d’assister au concert de Clarika, vendredi 20 novembre à Espace Flandre, à 20 h.

En collaboration avec le Festival Haute Fréquence – Région Hauts-de-France.

 

CLARIKA

Avec De quoi faire battre mon coeur, son septième opus, Clarika a « fait coup double avec un grand disque et des concerts renversants » (Télérama Sortir) : des chansons vivantes, urgentes, qui lui ressemblent, qui la racontent. Pour son nouvel album, A la lisière, Clarika renoue avec son complice de toujours, Florent Marchet qui avait déjà coréalisé son cinquième album Moi en mieux en 2009 et qui, ici, arrange et compose l’essentiel des chansons. Assisté de François Poggio qui coréalise une partie de cet album au long cours, le trio s’est installé pendant plusieurs mois dans le studio de Florent Marchet pour enregistrer onze nouveaux titres. On y retrouve l’écriture unique de Clarika. Cette manière bien à elle de mêler humour et gravité, d’explorer l’intime, ses failles et les nôtres tout en restant connectée au monde qui l’entoure. Sur scène, fragile, touchante, rock, Clarika accompagnée de ses musiciens nous livre ses nouvelles chansons.

Première partie : SEGO LEN

Avec des textes empreints de poésie brute couplés à la connivence entre l’accordéon, la harpe et la voix, SEGO LEN caresse nos sens autant qu’elle pique nos émotions. Les influences sont grandes : de la musique classique à la chanson française en passant par le jazz, les musiques urbaines et électroniques.

Concert « Feloche and the mandoline orchestra »

Dans le cadre de son « Festival Si ça me chante« , Le Centre culturel André Malraux vous propose d’assister au concert de Feloche and the mandoline orchestra, mercredi 18 novembre à Espace Flandre, à 20 h.

À chacun de ses spectacles, Féloche surprend. Ses chansons sourient, sans être pourtant légères. Elles ont cette élégance de dire ce qui fait trembler, et le monde, et l’intimité de nos vies, sans s’appesantir, sans forcer le trait, sans mélo. Pour ce nouveau spectacle, Féloche a tenu à réaliser un vieux rêve : s’entourer d’un orchestre de mandolines. Car jouer de la musique n’est pas qu’une pratique, mais bien le partage de ses propres désirs, de son propre talent et d’un imaginaire susceptible de s’accorder à l’autre. À les voir prendre tant de plaisir sur scène, on comprend que la création a été portée d’une même énergie, d’une flamme commune alimentée par l’enthousiasme attisant de Féloche. Tous apportent leur fantaisie, leur générosité à ce spectacle qui va de sourires en frissons. Ici, la joie est communicative, comme la musique devrait toujours l’être. Cette formation inédite compose un écrin à ses chansons lumineuses et intemporelles comme autant de petits concertos modernes. Féloche est un musicien inspiré, ce qui en fait un chanteur éclairé. L’écouter, c’est découvrir qu’à siffler, nous apprendrons à toujours mieux nous entendre, qu’à chanter, nous saurons mieux nous comprendre.

Première partie : MORISSE

Sous l’aile du piano que MOrisse pratique depuis l’enfance, couvent des textes forts qui éclosent en douceur. Remarquée aux 48e Rencontres d’Astaffort et finaliste du Prix Georges Moustaki 2019, MOrisse déploie sur scène un univers à l’étonnante profondeur poétique.

Billetterie

Théâtre : L’Utopie Comique ou l’improbable naufrage

Le Centre culturel André Malraux vous propose de découvrir la Compagnie Joker, mardi 10 novembre à Espace Flandre, à 20 h à travers son spectacle : « L’Utopie Comique ou l’improbable naufrage ».

 

Histoire : 
Un couple galère entre refuges et petits boulots, lorsque l’un d’eux hérite d’un obscur grand-oncle d’Amérique. Chez le notaire, ils apprennent qu’ils sont désormais les propriétaires d’un rafiot et d’une île qu’ils décident de rallier. Un apatride sans papiers qui ne parvient jamais à trouver un pays d’asile, et une passagère clandestine sans ressources embarquent également avec eux pour la traversée. Les quatre héros jouent alors les Robinson Crusoé sur cette île perdue. Mais dès lors qu’on y découvre de l’uranium, les puissances mondiales convoitent la propriété de l’atoll. Ils décident, alors d’écrire une constitution et d’organiser un gouvernement pour se protéger.

Comédie mêlant théâtre, chant et danse, cette Utopie Comique nous invite, avec humour, à réfléchir sur notre présent et sur un avenir commun à inventer. Et nous propose d’oser l’imagination et l’espoir.

Billetterie.

Exposition « Voyage en mythologie »

 

 

Exposition temporaire du Musée des Augustins jusqu’au 31 janvier 2021.

Le musée des Augustins nous invite à poursuivre une passionnante exploration du monde de la gravure. Après la gravure contemporaine signée Jean-Marc Forceville, la directrice, Marie-Flore Cocq, a répondu à la proposition émanant d’un collectionneur éclairé de présenter des gravures anciennes. Cette exposition s’articulera autour de la mythologie et des livres anciens.

Découvrez Narcisse, Olympe, Phinée, Bellérophon…

Depuis le 11 septembre, le musée est hanté par Narcisse, Bellérophon, Phinée, Alphée, Glaucus mais aussi Olympe, Idian, Pan, Ajax, Antiloque… Un véritable voyage en mythologie et en bibliophilie. C’est autour de gravures d’Antoine Caron publiées en 1637 que l’exposition a pris corps. Près de soixante-dix originaux sont dévoilés. Un espace vidéo permet de mieux cerner le sens, le propos et la technique des graveurs de l’époque.


Le musée des Augustins ouvre ses portes dans le respect le plus strict des consignes sanitaires. Exceptionnellement, afin d’éviter tout risque lié à un système de billetterie, la gratuité sera étendue à l’ensemble des visiteurs, y compris non hazebrouckois. Rappel : port du masque obligatoire au sein du musée.