Site officiel de la ville d’Hazebrouck

La maison-musée de l’Abbé Lemire

Jules Lemire est né le 23 avril 1853 à Vieux-Berquin.

Issu d’une famille d’agriculteurs, il entre au collège Saint-François à Hazebrouck, dont l’abbé Dehaene est le supérieur. Celui-ci approfondit son éducation religieuse et lui inspire sans doute le goût de l’engagement politique. Il obtient son baccalauréat en 1872 et entre au grand séminaire à Cambrai.

Ordonné prêtre le 29 juin 1878, il revient au collège Saint-François pour y exercer la fonction de professeur de latin, grec, philosophie et poésie.

Candidat à la députation en 1893, l’autorité ecclésiastique le contraint à abandonner son poste de professeur. Il est élu à la chambre des députés le 3 septembre et occupera son siège jusqu’à sa mort. Il est l’initiateur de réformes telles que le repos dominical, les allocations familiales, la réglementation du temps de travail, du travail de nuit et du travail des femmes. Il fonde en 1896 la ligue du Coin de Terre et du Foyer qui a pour mission la mise en place des Jardins ouvriers.

De 1914 à 1928, il est aussi maire d’Hazebrouck, dont il a organisé l’évacuation en 1918. Son attitude lui vaudra la Légion d’honneur en 1917. Il a marqué la ville de son empreinte (maternité, collèges, jardin public, béguinage, passerelle, hôtel des postes, etc.).

En 1914, refusant de choisir entre la députation et son sacerdoce, il est condamné par l’Église à ne plus dire la messe, ni à administrer les sacrements. Il a été relevé de cette sanction en 1916 par le pape Benoît XV.

L’abbé Lemire décède à Hazebrouck le 7 mars 1928.

Construite en 1899, la maison de l’Abbé Lemire vous ouvre ses portes pour des visites commentées gratuites chaque premier dimanche du mois de 14 h 30 à 17 h 30. Vous pourrez admirer son bureau d’Hazebrouck, avec sa bibliothèque, une reconstitution de son bureau à Paris, sa chapelle privée… Sur la façade, il est encore possible de voir un lion qui tient entre ses pattes un lièvre. Cette sculpture qui provient de l’ancien hôtel de ville d’Hazebrouck brulé en 1801, représente la Flandres protégeant la ville d’Hazebrouck.

Entretenue par la ville d’Hazebrouck et animée par l’association mémoire de l’abbé Lemire, la maison-musée est un lieu à visiter toute l’année gratuitement. Les individuels sont accueillis le premier dimanche de chaque mois de 14 h 30 à 17 h 30. Pour les groupes, des visites sont possibles la semaine (réservation au 03 28 41 84 67).