Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Système de vidéoprotection

Afin de renforcer les moyens de prévention et de sécurité à Hazebrouck, la Municipalité a décidé de mettre en place un système de vidéoprotection sur des bâtiments communaux, des espaces publics et plusieurs axes majeurs.

Un système non-intrusif

Initialement, des caméras seront installées :
– à proximité du lycée des Flandres (dans le chemin du Lycée et sur le parking)
– A l’avant et à l’arrière de l’hôtel de ville
– face au cimetière Saint Eloi (rue d’Aire)
– autour de la gare (parvis, passerelle et parking)
D’autres implantations sont à l’étude, notamment autour des entrées de ville. La Ville bénéficiera de diverses subventions (Préfec­ture, Région…) pour ce projet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le choix du matériel s’est porté sur des caméras haute définition. Conformément à la réglementation, un sytème électronique permettra de préserver l’intimité des riverains dont le logement est situé dans le champ des caméras.

L’accès aux images réglementé

La mise en place de la vidéo protection a exigé des démarches très rigoureuses respectant les réglementations en vigueur et menées en lien avec la Préfecture et la Police nationale. Des panneaux seront installés aux entrées d’Hazebrouck, précisant que la ville est placée sous vidéoprotection. L’accès aux images sera strictement réglementé. Ces dernières ne pourront être visionnées que sur réquisition du commissariat, suite à des vols, dégradations, des délits de fuite, entre autres méfaits. Elles pourront ainsi contribuer à la résolution d’enquêtes.
Les caméras seront mises en ser­vice à compter de mai 2018, après que les commissions préfectorales auront statué et que les auto­risations auront été délivrées.

Comment ça fonctionne ?

Attention à ne pas confondre vidéosurveillance et vidéoprotection. La vidéosurveillance demande, comme son appellation le laisse entendre, demande une vigilance constante. Une personne se trouve derrière les écrans de contrôle 7 jours /7 et 24 h/24. La vidéoprotection (système retenu par les communes, dont Hazebrouck) consiste à enregistrer des images provenant de caméras sur un serveur dédié à cette fonction. Les enregistrements seront conservés un mois à raison de douze images par seconde. Ils seront ensuite effacés.