Site officiel de la ville d’Hazebrouck

Actions du Local Grand Froid

local grand froid Hazebrouck

Géré par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) en étroite collaboration avec le Centre d’accueil et d’orientation (CAO), le local grand froid situé 8 avenue Jean Bart permet d’accueillir six hommes et deux femmes. Constitué d’un espace détente, de sanitaires et d’une cuisine, il est ouvert 7 jours sur 7 de 19 heures à 8 heures. En 2016, le CCAS a renouvellé son partenariat avec la Croix-Rouge afin qu’une bénévole puisse intervenir tous les vendredis soir dans le local pour prodiguer les premiers soins aux personnes hébergées.

De nouvelles subventions

Afin d’améliorer la qualité d’accueil de l’hébergement, le CCAS a effectué les démarches pour obtenir une subvention départementale dans le cadre des enveloppes Actions d’intérêt local (AIL) : « Jusqu’à présent, les personnes dormaient sur des lits de camp, l’obtention de cette subvention permettrait l’achat de matelas imperméables et d’une nouvelle machine à laver » explique Stéphanie Declercq, la directrice. Une autre subvention a été accordée par la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS),mais ces financements ne
couvrent pas l’intégralité du budget de fonctionnement estimé à 40 000 euros pour quatre mois d’ouverture. Le plus gros de l’investissement du local grand froid englobe les salaires des gardiens de nuit.

Des tournées mobiles

En parallèle de l’ouverture du local grand froid, des tournées mobiles sont organisées le soir. Un vacataire du CCAS véhiculé se rend dans la ville avec un bénévole pour effectuer des maraudes le mardi et le vendredi de 18 h 30 à 21 h. Cette intervention sur le terrain permet d’apporter aux sans domicile fixe des couvertures, de la soupe et d’offrir une oreille afin de discuter de leurs problématiques pour, si possible, les ramener au local. En cas de températures négatives, ces tournées mobiles se dérouleront tous les soirs. En 2015, 49 personnes avaient bénéficié du local et des maraudes contre 38 personnes en 2014.

L’accompagnement

Lorsqu’une nouvelle personne se présente au local, les gardiens de nuit l’invitent dès le lendemain à se rendre au CCAS pour bénéficier de l’accompagnement d’une assistante sociale : « L’idée c’est que la personne ne reste pas tout l’hiver au local, et que nous trouvions une solution plus adaptée pour elle. Le service social reçoit ces personnes et tous les jours je fais des retours à l’instant T à la CAO. Ils savent ainsi si nous disposons de place pour la nuit suivante, pour pouvoir gérer l’hébergement d’urgence sur l’ensemble du territoire ».

Si le local n’est pas ouvert aux mineurs, l’équipe du CCAS reconnait que les bénéficiaires sont de plus en plus jeunes et qu’il y a plus de femmes qu’avant. « Pour chaque nouvelle personne, on essaie de savoir d’où elle vient pour lui trouver une place ailleurs. Pour les Hazebrouckois, certains rejoignent le foyer Abbé Pierre situé rue de Merville, où ils peuvent rester un peu plus longtemps en bénéficiant d’une chambre et de l’accompagnement d’éducateurs » conclut Stéphanie Declercq.

A savoir, le local ouvre ses portes en période hivernale.
Pour signaler une personne dans la rue, contactez le 115 qui centralise les appels.